1ère Enquête nationale sur la pratique du Yoga en France : les résultats

Nous savons à présent que plus de 10 millions de français ont pratiqué le yoga au cours des trois dernières années (soit 3 fois plus qu’il y a dix ans) et que 1/4 des pratiquants ont commencé le yoga depuis la crise sanitaire !

Via cette enquête, nous avons appris également que :

  • l’enseignement du yoga à distance = oui, mais pas pour tout le monde, et sûrement pas à 100% ;
  • les hommes se mettent au yoga (ils représentent actuellement 31% des pratiquants de yoga en France) ;
  • le métier de professeur de yoga est à encadrer et à valoriser ;
  • l’enseignement du yoga est une passion avant tout.

En mars dernier, nous avions relayé l’information concernant la 1ère Enquête nationale sur la pratique du Yoga en France menée par le Syndicat national des professeurs de yoga (SNPY) et relayée par plusieurs fédération d’enseignants de Yoga, dont la Fédération Inter-Enseignements de Hatha Yoga (FIDHY). Les résultats ont été rendus publiques au mois de mai dernier.

Pourquoi une enquête nationale ? Comme s’est déroulée l’enquête ? Quels sont les principaux enseignements (synthèse) ? https://snpy.fr/missions/grande-enquete-pratique-yoga-en-france/

Découvrez les résultats complets de l’enquête : https://7a940772.flowpaper.com/Presentationdesresultatspratiqueduyoga11052021SNPY/#page=9

1re enquête nationale sur le Yoga en France : il est encore temps d’y répondre

Pour la 1re fois dans l’histoire des fédérations de yoga en France, une enquête nationale sur le Yoga a été lancée. Que vous soyez enseignant, stagiaire ou encore pratiquant, cette enquête vous concerne et vos retours sont importants.

Il est encore possible d’y répondre jusqu’à dimanche 14 mars en suivant ce lien : https://sdt2.sphinxonline.net/SurveyServer/s/SNPY/Enquete_yoga_2021_adherents/fidhy.htm. Selon votre profil, le temps de réponse est estimé entre 5 et 15 minutes.

Début janvier, la FIDHY (Fédération Inter-enseignement De Hatha Yoga dont Cendrine est membre en tant qu’enseignante) a été contactée par le SNPY (Syndicat National des Professeurs de Yoga), à l’origine de cette initiative, dans une vraie volonté de collaboration inter-fédérations. La FIDHY a donc été associée à la construction de cette enquête au niveau du questionnaire et dans sa diffusion. Elle participe financièrement également et soutient le SNPY.

Cette enquête – entièrement anonyme – vise dans un premier temps, à brosser le paysage du yoga en France et à en connaître le nombre de pratiquants. Un deuxième volet met l’accent sur les pratiquants de yoga et plus finement encore sur les enseignants de yoga ou ceux qui sont en formation pour l’être. Les résultats seront analysés et rendus publics pour le printemps.

#FIDHY #SNPY #enquetenationaleyoga #enqueteyogafrance #enqueteyogainterfederations