Actualités

Et si nous commencions par nous souhaiter la paix à nous-mêmes ?

Le 21 septembre, c’est la Journée internationale de la Paix. Et si nous commencions par nous souhaiter la paix à nous-mêmes ?

Non pas que la paix dans le monde ne soit pas souhaitable. Mais parfois, nous avons tout aussi besoin de nous le souhaiter à nous-même.

Mais à quoi ressemble la paix ?

Pour certain.e.s, ce serait cet état où plus rien ne nous presse ou ne nous oppresse. Où la « to do list » est mise de côté. Où la charge mentale s’allège. Où plus personne ne nous sollicite.

Pour d’autres, c’est ce moment où nous nous connectons à nos sensations, aux zones de contact du corps avec les vêtements, le sol, la chaise… aux mouvements doux et spontanés de notre respiration… Ce temps où nous n’avons rien à faire ou rien à réussir. Ce temps en dehors des injonctions du toujours plus, du toujours mieux… Ce temps en dehors des rôles. Celui de la femme ou de l’homme, de la mère ou du père, de la fille ou du fils, de la sœur ou du frère, du chef d’entreprise ou du salarié, du petit ou du grand, de l’intelligent, du cultivé, du bon ou du nul en mathématiques…

La paix, nous pouvons la contacter à tous moments par la pratique de la Pleine Conscience.

Et, contrairement aux a priori, la paix n’est pas nécessairement un état de bien-être, un état sans pensée et sans émotion. La paix commence par le fait d’accepter ce qui est, tel que cela est. La paix commence par le fait de ne pas chercher à éviter ou à transformer la réalité de ce qui est vécu. Et parfois, ce qui est vécu s’apparente à de la tristesse ou de la colère. Et c’est ok comme cela.

Et si nous commencions, comme le dit Fabrice Midal, à nous « foutre la paix ».

endométriose, Yoga

Endoyoga, un cycle de 5 cours de yoga spécial endométriose à partir du 13 avril à Brest

EndoyogaEndoyoga, un cycle de 5 cours de yoga spécial endométriose (*) démarre samedi 13 avril prochain à proximité de Brest (à Locmaria-Plouzané).

(*) Ces moments de pratique sont aussi bénéfiques pour toutes celles qui ont besoin de se reconnecter avec ce bas ventre dans la plus grande bienveillance.

Les séances, d’une durée chacune de 2 heures, comprendront des pratiques posturales de yoga, de la relaxation et de la méditation pleine conscience. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà pratiqué le yoga ou la méditation pour suivre ce cycle.

Le but de ce cycle est de permettre aux femmes :

  • d’expérimenter et apprendre des pratiques douces (yoga, relaxation et méditation pleine conscience) adaptées à leur situation de santé afin d’une part de soulager leurs douleurs et, d’autre part, de se réconcilier avec leur corps ;
  • donner les moyens aux participantes, une fois le cycle terminé, d’être en mesure d’effectuer en toute autonomie chez elles des pratiques adaptées à leur situation ;
  • permettre aux participantes d’adapter leur pratique posturale de yoga dans le cadre de cours collectifs « classiques » (savoir ce qu’il est bon ou pas de faire et pouvoir le dire à son professeur de yoga).
Les dates du prochain cycle sont les suivantes :
  • Samedi 13 avril 2019 – 10h30-12h30
  • Vendredi 26 avril 2019 – 17h00-19h00
  • Samedi 4 mai 2019 – 10h30-12h30
  • Samedi 11 mai 2019 – 13h30-15h30
  • Samedi 18 mai 2019 – 13h30-15h30

Le lieu : lieu-dit Déolen à Locmaria-Plouzané. La salle est entièrement aménagée et équipée pour la pratique (tapis, bolsters, couvertures, cales, sangles…). Vous n’avez rien à apporter avec vous.

L’intervenante : Cendrine Le Locat s’appuie sur sa propre expérience de la maladie d’une part et sur les effets positifs, qu’elle a pu observer sur elle-même, de pratiques de yoga, de relaxation et de méditation pleine conscience. Elle sait en effet combien cette maladie, encore taboue (malgré le fait qu’on en parle de plus en plus dans les médias et que des personnalités publiques et femmes d’influence s’en font le relais) et dont les douleurs peuvent être extrêmement intenses, peut entraîner un désamour de son corps, voire de sa personne. Elle sait combien la souffrance physique peut conduire à la souffrance psychique, au repliement sur soi et à l’incompréhension de son entourage. Elle sait enfin combien il importe de prendre soin de soi et d’apprendre à se réconcilier avec soi-même.

Le tarif : 150 € (réduit 105€ – voir les conditions d’application ICI) le cycle de 5 séances de 2 heures chacune + 15€ d’adhésion à l’Association.

L’inscription : elle est confirmée par mail à réception du formulaire d’inscription complété et signé, accompagné du règlement, à l’adresse suivante : Lezateliers du yoga & de la méditation – 21 chemin de Kernisi – 29460 Logonna-Daoulas.

Les inscriptions sont enregistrées par ordre d’arrivée, dans la limite des places disponibles.

En savoir + :